Agenda Concerts
Envoi de CD
84 albums de chroniqués...
Et le vôtre ???
Chronique de votre album

Chroniques >>> Détail d'une chronique
Chroniques Metal francais
84 albums
0...9   A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Pochette de l'album LORD SHADES Tous les concerts de LORD SHADES Site Web LORD SHADES
The rise of Meldrak-Nok

Année : 2011
Style musical : Death Black Atmosphérique
Label : Autoproduction

Durée : 57:07
Tracklist :

1. The leave taking
2. Awareness
3. Ancient fears
4. Lust for death
5. The dark fleet
6. Fool of wisdom
7. The pledge
Pour cette chronique, j’essaierai d’être objectif, car je connais ce groupe personnellement depuis quelques années et connais bien leur death black atmosphérique … déjà leur 1er cd avait de grandes qualités, mais bien sur avait des défauts de première jeunesse. Le 2éme album « The Rise of Meldrak-Nok » continue à retracer l’histoire du héros Lord Shades. (Un résumé est disponible sur leur site avec les paroles du premier album).

Ah, que cela fait plaisir de voir un si beau digipack dans ses mains, j’aime beaucoup ce design fantastique blindé de petits détails et ces couleurs qui ravissent mes yeux. Stan-W-Decker a effectué un superbe travail. Le cd a été mixé et masterisé par Lasse LAMMERT au LSD-Ton studio en Allemagne, est-ce donc une bonne adresse ? … écoutons cela.

Dès les premières notes, là aucun doute, très grosse production. Le groupe a fourni un travail titanesque, mais comment est-ce possible pour une auto prod ? Ce groupe de la région centre a tout enregistré lui même, de vraies cordes, piano, des ambiances saupoudrées de ci de là …. Des passages mélancoliques, du chant féminin et un narrateur, vraiment stupéfiant. Le mixage est très équilibré, rien à redire, j’ai l’impression de voyager et de me retrouver dans le seigneur des anneaux ou dans un film d’aventure fantastique… Ce qui prouve que l’on a pas besoin d’une grosse maison de disque pour sortir un album digne des plus grosses productions du moment. Avec de la volonté et un travail acharné on arrive à faire des miracles … un précieux quoi.

Les titres sont longs mais ne sont pas lourd à digérer, au contraire je ne me lasse pas, car très varié, guitares lourdes, riffs qui s’imbriquent superbement, et les ambiances mises là où il le faut, ni trop, ni pas assez. J’ai même du mal à l’enlever de mon lecteur cd tellement j’accroche à leur musique. Comment un groupe avec autant de qualité n’est pas encore une maison de disque ?
Le business du cd de nos jours souffre, et hélas beaucoup de groupes de qualité passent au travers. Souhaitons à Lord Shades de pouvoir se vendre et se produire tout de même à leur juste valeur, il le mérite amplement. J’attends déjà avec impatience la suite avec le 3éme volet des aventures de Lord Shades.

KERMHIT


(Merci à KERMHIT pour cette chronique !)

karmaa